Vierge à l’Enfant entre saint Jean-Baptiste, saint Nicolas, sainte Catherine, sainte Apolline, saint François et saint Pierre

Vierge à l’Enfant entre saint Jean-Baptiste, saint Nicolas, sainte Catherine, sainte Apolline, saint François et saint Pierre

Vierge à l’Enfant entre saint Jean-Baptiste, saint Nicolas, sainte Catherine, sainte Apolline, saint François et saint Pierre

Origine et date: 
Vierge à l’Enfant entre saint Jean-Baptiste, saint Nicolas, sainte Catherine, sainte Apolline, saint François et saint Pierre, 1492-1493, Conegliano © Giovanni C.F. Villa, Centro di Arti Visive, Università degli Studi di Bergamo
Artiste(s): 
1459
1517

La Conversation sacrée est un thème très courant à la Renaissance. Elle met en scène plusieurs saints encadrant de façon symétrique la Vierge et le Christ enfant. A Venise, Giovanni Bellini et Antonello da Messina ont défini un style particulier de Conversation sacrée avec un développement pyramidal centré sur la figure de la Vierge assise sur un trône élevé qui sera suivi ensuite par le peintre.

Déjà à la tête d’un atelier très productif à Venise, Cima réalise ce grand retable pour sa ville natale (un retable qui se trouve encore aujourd’hui dans le chœur de la cathédrale de Conegliano). Commandé en 1492 par la confrérie des flagellants (Scuola dei Battuti), ce tableau présente une Vierge à l’Enfant entourée de six saints, parfaitement identifiables : saint Jean-Baptiste avec sa croix de roseau, saint Nicolas coiffé d’une mitre, sainte Catherine avec sa couronne et sa roue, sainte Apolline avec ses tenailles, saint François en robe de bure, et saint Pierre avec ses clefs.

 

< Revenir au parcours numérique